M’accordez-vous cette Stanz ?

La première fois que je suis passée devant cette boutique, c’était en octobre dernier. Je me baladais dans le Marais et suis tombée en pâmoison devant la vitrine garnie de cheese cakes de toutes les couleurs. 

Stanz1

Il s’avère que c’était l’heure du goûter et que mon taux de sucre était en chute (si si je suis sûre que c’était ça) alors j’ai franchi le seuil.

A l’intérieur, je me retrouve nez-à-nez avec un mur entier de bagels. Aurais-je trouvé mon petit paradis ? Le cerveau embué de réminiscences de New York, je contemple le tableau des formules.

Stanz5

Plein de choix en salé mais où se cache donc le classique cinnamon-grape (cannelle raisin) ? J’essaie de trouver la réponse à ma question auprès de la vendeuse. Ah, je peux l’acheter mais on ne le coupera pas, ni on ne le toastera et on le tartinera encore moins de délicieux Philadelphia. Grrrrrrrr mais alors, pourquoi se targuer d’être une bakery/deli dans la pure tradition américaine ?!

Déçue, je quittais l’échoppe.

Il y a une semaine, m’y revoilà ! Et je n’ai même pas percuté quand la personne qui m’accompagne me parlait d’aller goûter des bagels à proximité de Beaubourg ! Surprise donc en arrivant dans la rue Rambuteau…

Cette fois, nous sommes à la recherche d’un en-cas qui ferait office de déjeuner. Nous commandons chacun une formule à 8,50€ qui inclut un sandwich, une boisson et un dessert ; honnête. 

Au menu, un original smoked meat (moutarde miel, pousses de salade, smoked meat, tomates et pickles) et un original saumon (cream cheese, saumon fumé, tomates, graines germées, concombre, oignon rouge) plus un carrot cake et un brownie.

Stanz4

Stanz2

L’avantage des bagels, c’est qu’ils se présentent toujours coupés en 2, ce qui permet de partager. Le pain – aux épinards – est moins dense qu’il ne l’est traditionnellement. Intéressant car moins sec. La sauce du premier est présente mais pas écrasante, la viande se tient bien : ni molle ni complètement déshydratée. Celui au saumon n’est pas mal non plus mis à part que je n’ai pas du tout senti la tomate. Juste assez de cream cheese pour que toute la garniture ne s’échappe pas en croquant et le saumon ne semble pas provenir de Leader Price !

Coté dessert, dommage que les cheese cakes ne soient pas intégrés à la formule. Le brownie n’a aucun intérêt : on dirait un morceau de carton et les yeux fermés, on ne saurait dire qu’il s’agit de chocolat. Quant au carrot cake, on ne peut pas dire que ce soit le meilleur que j’ai mangé. Il a une saveur et une texture proche d’un pain d’épice de supermarché.

Stanz3

Verdict : ok pour une pause rapide car meilleur qu’un jambon-beurre mais prenez le sandwich seul et laissez-vous tenter par une part de cheese cake.

 
STANZ
25 rue Rambuteau, 75004 Paris
Publicités