Dans la peau

C’est vrai j’étais déjà convaincue d’aller voir l’expo au Quai Branly par le simple fait que Tin-Tin en soit le consultant officiel.
Parce que dans ma famille, tout le monde s’est fait tatouer chez Tin-Tin. Dans son salon de Saint Sébastien Froissard ou à Blanche, comme moi, nous avons toutes passé des heures en sa compagnie. Bien que ce soit Sacha qui ait réalisé les miens, j’ai vu le maestro à l’œuvre à de nombreuses reprises et j’ai été la (gentille) cible de son humour taquin et le témoin de sa bonne humeur contagieuse.

Non seulement l’homme est ultra cultivé, il est également à l’origine de la charte d’hygiène des tatoueurs et du syndicat national de la profession. Quand on se fait piquer le derme à l’aiguille, c’est plutôt rassurant, vous ne trouvez pas ?

Mais ne nous égarons pas, nous ne sommes pas là pour faire l’éloge du monsieur mais pour donner un point de vue sur l’exposition.

tatoueurs-tatoues_xl

Le Quai Branly n’est pas mon musée préféré mais effectivement cela faisait sens que la manifestation se tienne là. Après tout, le tatouage touche désormais toutes les cultures mais son origine est tribale et fut principalement rencontrée en Asie et en Océanie…
J’avais un peu peur qu’il ne s’agisse que de quelques vieilles photos accrochées au mur d’autant que je ne connaissais pas l’espace que représentait la mezzanine. À 9€ l’entrée, j’aurais été légèrement énervée que ce ne soit pas plus grand que des lits jumeaux !

1h15 de queue annoncée en caisse, suffisamment pour en décourager quelques uns mais quand c’est à l’autre bout de Paris et que vous êtes venus exprès, vous prenez votre mal en patience.
En réalité, nous avons du attendre une grosse demi-heure. Rien de dramatique donc. Arrivés au sommet de la côte, nous sommes arrêtés par les gardiens qui veillent à ce qu’il n’y ait pas foule pour que les visiteurs profitent des meilleures conditions. Et effectivement, lorsque nous accédons à la salle, il y a du monde, certes, mais ce n’est pas du coude à coude.

Tatoo Leu

Tatoo tool

Tatoo arm

L’ordre de la visite est chronologique et géographique. Le parcours est relativement sinueux et présente croquis, photos, vidéos et… beurk beurk beurk membres en silicone !
On part de loin avec des restes humains, des morceaux de peau tannés comme des selles de cowboy et on remonte peu à peu jusqu’à nos jours par continent.
Les textes qui introduisent les différentes zones sont intéressants et rédigés sans fioritures ce qui fait qu’on prend le temps de les lire !

Tatoo grandma

Tatoo hanuman

Tatoo china

J’ai appris la signification des symboles dont les marins, les militaires et autres bagnards paraient leur corps, vu des scènes délirantes lors de l’encrage limite cérémonial de thaïlandais, et constaté l’orientation désormais principalement graphique/décorative de ce qui était auparavant signe d’appartenance.

Tatoo group

Tatoo backs

Tatoo godzilla

Tatoo before

Tatoo after

Tatoo thai

Tatoo silicone

Des projets de tatouage ont également été réalisés sur toile par les grands tatoueurs actuels et ponctuent le chemin.

Le tout est pédagogique sans être pompeux, cohérent, bien foutu. Nous y avons passé 2 heures, c’est le temps idéal selon moi pour une expo. Nous en sommes sortis comme d’une bonne table : suffisamment nourris pour être rassasiés sans la lourdeur pénible du mal à l’estomac.

Ne vous en privez pas, ink addict or not!

Publicités