Misère misère (air connu)

J. promis, la prochaine recommandation que je suis c’est la tienne avec « Mali ». Non parce que là, c’est même plus du désespoir, je frise carrément la crise d’hystérie !
Samedi dernier 14h30, je reçois par MMS une appétissante salade de papaye préparée dans un mortier. Elle a l’air tellement fraîche avec ses tomates bien rouges, ses cacahuètes en gros morceaux, ses tronçons de piment… J’en ai envie immédiatement. 

Mon souhait est exaucé 6h plus tard quand les plats arrivent sur notre table chez Lao lane xang. 
Nous avons préféré l’original à l’établissement luxueux qu’ils ont affublé du numéro 2, juste en face. La clientèle est bien trop VIP pour nous, la présence d’un voiturier finit de nous convaincre de changer de trottoir…
Au programme, la salade de papaye tant attendue (pour laquelle nous avons précisé version thaï), une autre salade de bœuf cru (Yam neua), un pad thaï et un curry rouge de crevettes. 

Et la série de déceptions commence avec la papaye qui n’a pas été conservée au frigo et qui, tiède, est loin de satisfaire ma longue envie. Elle n’a clairement pas été faite au citron vert et ne pique pas le moins du monde. Grrrrrrr !

Portenaouac cette salade de papaye et la couenne de porc frite, on en trouve parfois dans le nord de la Thaïlande mais à ma connaissance, c'est plutôt chinois...

Portenaouac cette salade de papaye et la couenne de porc frite, on en trouve parfois dans le nord de la Thaïlande mais à ma connaissance, c’est plutôt chinois…

À la vue du Pad thaï, j’ai envie de pleurer : il est rose !! À nouveau la sauce toute prête de chez Tang Frères. Je me mords la langue pour ne pas appeler la serveuse, (thaï) et la lui faire avaler de force par les trous de nez. Je la happe quand même pour lui demander du citron vert et remplacer le honteux quartier de jaune qui repose dans l’assiette. 
Réponse : il n’y en a pas en cuisine. Tu m’étonnes ! 

Merveilleux le pad thai aux crevettes périmées

Merveilleux le pad thai aux crevettes périmées

Mon curry suit de près. Je repère vite à son teint pâlot que c’est le lait de coco qui va dominer. Bingo ! Pas de goût, pas relevé. Je ne sais même pas comment ils ont réussi à accomplir cet exploit quand une minuscule noix de pâte de curry rouge diluée vous emporte la bouche.
En outre, je découvre que les crevettes sont à peine cuites. J’en mange juste assez pour que mon ventre ne crie pas famine toute la nuit mais pas assez pour frôler l’intoxication alimentaire.
Celles du pad thaï sont encore bien pires avec leur arrière goût de rance !

Même pas mal le curry !

Même pas mal le curry !

J'ai oublié, ça c'était bon mais surement parce que je ne connais pas l'original...

J’ai oublié, ça c’était bon mais surement parce que je ne connais pas l’original…

Quand je pense qu’il est recommandé par 73% de consommateurs sur tripadvisor… (voir

En tout cas, si on devait faire un guide des pires restaurants thaï de la capitale, j’aurais toutes les adresses !!

Publicités