Mallez-y !

Les voyages forment la jeunesse, OK mais quand on est plus vraiment jeune, qu’est-ce qu’on en tire des voyages ?
Du repos… Mouais c’est valable pour certains. De l’inspiration… Oui oui oui. Des rencontres… Ça, définitivement.
Et quoi encore ?
Un rendez-vous entre le palais et des saveurs inconnues.

En un mois en Malaisie, nous avons goûté à beaucoup de choses… Avec plus ou moins de succès ! Pour pallier au retour difficile à la réalité voici un petit résumé en images…

…en commençant par les douceurs du matin :

Breakie KL

Le ptit déj au Old Town White Coffee, une chaîne plutôt sympa. Ici le « Springy noodles special » autrement dit un bouillon de poule, du faux jambon et de fausses saucisses (pas de porc), un oeuf et du merveilleux bok choy.

Banana pancake perhentians

Un « banana pancake » bien fluffy en bord de plage sur les îles Perhentian

Mangue riz coco perhentians

Riz gluant au lait de coco accompagné de mangue toujours sur la plage des Perhentians. Pas comparable à celui de Thaïlande mais correct.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les alternatives :

Sardine donut

Dans la famille beignet, vous avez le choix entre les goûts Sardine…

Beignet curry

… curry (mais chic, attention !)

DD KL

… ou le Bavarian à la crème pâtissière made in Dunkin Donuts. Ce n’est que le dernier jour, à l’aéroport, que j’ai enfin pu croquer dedans (j’ai cherché l’enseigne à travers tout le pays) !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

Les premiers essais de lunch :

Laksa KL

Le Laksa, spécialité Malaisienne. Une soupe de nouille au lait de coco et pâte de curry, avec beaucoup de piment, du poisson reconstitué (compacté) et du jaune d’oeuf cuit et recuit pour avoir une texture proche de l’éponge. Pas mon met préféré !

Mee Gege

Char kway teow, de la cuisine sino-malaise. Des nouilles de riz de la largeur de grosses tagliatelles avec des légumes, du porc, des oeufs, de la ciboulette et cette sauce au goût fumé et caramélisé qui me déplait fortement !

Cops Gege

Sate Ayam, du poulet dans une poudre de cacahuète pimentée

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Indien KL

Buffet Indien à 3 francs 6 sous avec service 5 étoiles. Miam les chapatis !

Rebung3

Brochettes de poulet peanut sauce, pâte de riz. Dans le meilleur restau de Kuala Lumpur : REBUNG du chef Ismail. La présentation laisse à désirer mais quelques plats sont vraiment bons.

Rebung2

Bon ça je ne sais plus comment ça s’appelle mais c’était du boeuf ultra cuit ce qui le rendait extra dur et, comme c’était un buffet, j’ai aussi tenté les crevettes dans une sauce tomate épicée et du tofu au curry !

Rebung

LA découverte de ce voyage : la galette que vous voyez ici et qui porte le doux nom de Roti Canai (prononcer Tchanaï). C’est une spécialité Indo-malaise qui se mange en accompagnement avec du salé ou sucré à la banane par exemple, ou tout simplement nature sorti du grille-pain !! Ma quête commence pour en trouver à Paris…

Melacca good

A Melaka, je reste traditionnelle avec du boeuf au gingembre et des légumes verts à l’aïl quand d’autres se gavent de burgers 😉 Mais difficile d’avoir des légumes sans sauce en Malaisie…

Melacca

…Ici par exemple, ils sont plein de GMS ce qui les rend gluants au possible. De même pour la viande. Malgré mes efforts et le goût sympathique des condiments, je n’ai pas pu finir.

Rice Singap

Accueil à Singapore par un riz sauté au poulet criblé de piment mais honnêtement bon

Popiah

En commandant des Popiah (rouleaux de printemps dans une pâte de blé en Thaïlande), je ne m’attendais pas à ça !! Selon mon avis il s’agissait d’une mixture de crabe frite. Gras mais pas mauvais (mais vraiment gras !)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La suite arrive très bientôt…

Publicités