2 minutes d’arrêt !

Ça y est les habitudes sont prises à Marx Dormoy !
Après plusieurs visites au New Thai San, c’est le menu de La Locomotive que nous avons entrepris d’écumer.

Le bobun déjà testé et ne tenant pas la comparaison avec celui de Dong Huong, c’est un pho que je m’apprête à goûter.
Il sent bon (commandé sans tripes), il fume encore et il fait froid dehors. En plus du citron, de la menthe et des germes de soja habituels, l’assiette d’herbes fraîches contient aussi du basilic Thai et du coriandre long. C’est un joyeux mélange dans mon bol ! 

IMG_2533
Les tranches de viande sont belles, bien rouges. On voit qu’elles ont été déposées crues dans le bouillon. Elle finissent de cuire tranquillement devant mes yeux ravis.
Mmmmmmm, c’est tendre et juteux ! 
Les boulettes sont bien compactes, l’ensemble harmonieux ni trop salé ni trop gras, juste réconfortant ce qu’il faut. 

Là non plus, on ne vient pas pour le cadre. L’éclairage est bien blanc, la déco ordinaire (encore que les lampions en plastique, souvenirs du jour de l’an, ajoutent une touche de kitch) mais les gens sont gentils, efficaces et la salle est plus intime que le hall de gare du NTS. 

A la deuxième incursion, je tente un riz lok-lak.
Spécialité Khmère, il s’agit de boeuf mariné à la sauce d’huître et au soja accompagné de riz au paprika. On saisit les cubes de viande que l’on trempe dans un mélange de citron et de sel. Pour parfaire son haleine, on complète de tomate, laitue et… oignon cru !

IMG_2611

Ca ne paie pas de mine mais là aussi, la viande est de qualité. Moelleuse, sans nerf ni gras. En revanche, l’épice n’apporte rien de plus au riz que sa couleur. Il n’est même pas sauté. 
Rien à signaler du côté du lait de soja dégusté chaud. 

À 8,50€ le riz lol-lak et 7,50€ le
pho y a pas à hésiter !

La Locomotive
25 rue de Torcy
75018 Paris

Publicités