Lafayette gourmandes

Enfin !!!

Depuis le temps que je l’espérais, les fameuses galeries ont enfin décidé d’utiliser l’immense espace réservé à Lafayette Home à bon escient !
Honnêtement, qui a déjà acheté quoi que ce soit dans ce magasin ? Même les touristes faisaient l’impasse sur les horribles articles Pylône (selon moi, l’équivalent déco de Desigual). Je ne sais pas quand la transformation a eu lieu mais quelle excellente surprise de découvrir que c’est désormais Lafayette Gourmet qui est à l’honneur !!!

Lafayette16

Lafayette11

Rien n’a vraiment changé à l’entrée côté rue Scribe. Depuis quelques années déjà, trônait un glacier (Amorino si je ne m’abuse) et si le nouvel éclairage n’avait pas attiré mon attention, je n’aurais jamais poussé la visite plus loin…

On commence au rez-de chaussée par les douceurs. Notamment repérés le sympathique Eclair de Génie, Monsieur Pierre Hermé, Dalloyau et le chocolat par Alain Ducasse…

Lafayette1

Lafayette3

Plus on s’enfonce au cœur du magasin, moins les plats sont sucrés. Un bar à dim sums, un steak point (avec des burgers à 14€), un traiteur grec ou une chaîne de restauration rapide (prêt à manger) proposent de quoi se sustenter assis ou debout.

Lafayette12

Lafayette9

Lafayette8

Lafayette5

Lafayette6

Lafayette10

Lafayette13

Au sous-sol, juste à la descente de l’escalator, je suis encore plus surprise de trouver un joli petit marché avec ses fruits et légumes bien rangés puis un véritable supermarché, clairement inspiré de l’agencement de Mark & Spencer Food avec ses allées noires et ses frigos à porte.

Lafayette7

Lafayette

Lafayette15

Lafayette14

En lieu et place des anciens stands dépareillés, de sublimes étals de fromage, de poisson, des épices en veux-tu en voilà, et partout des tables pour se poser et déguster tranquillement. Les food courts feraient-ils leur entrée dans le pays par la capitale ? Après l’avènement des food trucks, va t-on enfin pouvoir profiter d’une offre élargie et goûter toutes les cuisines du monde au même endroit ?

On en est pas là. Pour l’instant il s’agit plutôt d’assurer le sempiternel « rayonnement de la France » ou comment faire bouffer plus de pâtés aux étrangers. Mais la brèche est ouverte ! To be continued…

Publicités