Aiguilles ou baguettes ?

Je vous ai déjà parlé de mon tour des institutions. Eh bien après le Pho 14, j’ai testé le Tricotin.
C’était un samedi après-midi, il devait être 16h et j’avais un petit creux. Je ne me sentais guère le courage de m’asseoir dans une brasserie et d’attendre des plombes pour avaler une vieille salade en sachet, un tartare douteux ou un pauvre filet de poisson à 20€.

Direction Chinatown pour un plat rapide et peu onéreux.
Bon alors c’est sûr, on est pas mieux reçu ici qu’au troquet du coin. Le bonjour est en option et le menu arrive quand il aura le temps ! La table brille de gras… disons que ça fait voyager. Les cantines ne sont pas connues pour soigner leur décoration mais là franchement, j’ai l’impression de manger dans le hall d’un HLM qui plus est, en vitrine.

Ah nous pouvons oublier la rôtisserie affichée en lettres d’or par l’enseigne : à cette heure-ci, c’est soupe ou bobun point ! Je pars sur le second…
…Et sais malheureusement dès qu’il arrive, qu’il ne sera pas terrible.

IMG_3921

La viande est rassemblée en un maigre tas sur la montagne de vermicelles (quelques lamelles d’oignon à peine cuit la délimitent). Un cinquième de carotte a été râpé et un nem découpé forme un arc de cercle le long du bol. Ni menthe ni coriandre à l’horizon. Dessous peut-être ?
Je remue et trouve la salade (qui a l’air relativement fraîche) et la sauce pâlotte, mais pas d’herbes aromatiques. Du coup, ça manque de saveur. Le nem croustille hein, c’est pas la question ! Et puis les vermicelles de riz restent des vermicelles de riz et la laitue de la laitue mais où est l’entrain, la gaité, l’enthousiasme que j’éprouve lorsque j’engloutis le même plat chez Dong Huong ? (Ben chez Dong Huong, banane !)

La soupe face à moi n’est pas très appétissante mais elle reste satisfaisante selon son testeur.

IMG_3920

IMG_3919

Les morceaux de viande dans le bouillon ont l’air gras et ceux mélangés aux nouilles, surpasses ! Personnellement, ça ne me donne pas envie de goûter.
Le truc c’est que j’ai faim, vraiment faim ce qui me pousse à enchaîner les fourchetées jusqu’à ce qu’il ne reste plus rien de mon bobun.

C’est embêtant car ils vont penser que c’était bon ! Enfin, vu le peu de cas que font les employés de notre présence, je ne pense pas qu’ils passent plus de temps à analyser la satisfaction client… C’était simple rapide et bon marché mais pas de quoi casser 3 pattes à un canard (pauvre bête).

Au revoir et à jamais. 

Tricotin
15 Avenue de Choisy
75013 Paris

Publicités