Le week-end à 5kg

Préparez les pantalons de grossesse : dans 2 semaines, vous ne saurez plus où mettre votre ventre !

Ça commence dès le jeudi 24 avec le food market de Belleville. Je vous avais parlé de l’édition de juillet ici mais n’avais pas eu l’occasion d’y aller, préférant les merveilles d’Angkor. Cette fois, pas de voyage à l’horizon alors un court passage par la ligne 2 s’impose pour aller s’empiffrer de cuisine du monde à moins de 10€. Il devrait y avoir pour cette rentrée 20 stands (4 de plus que cet été) dont Flesh ou Chilango. Les food trucks et triporteurs de la capitale se joindront à la ronde pour nous offrir un panel encore plus large de choix.
Citons-en quelques uns : The sunken chip pour les fish and chips, le camion qui fume côté burger, le canard huppé pour le coin-coin en bagel ou en brochette, le Kitchen lab pour les bahn mi (sandwichs vietnamiens)…

Et bien d’autres onigiris, focaccias, mets sans gluten, couscous et qui sait, peut-être même un atelier de petits chimistes avec les élèves de l’école de Thierry Marx. Bref de quoi en voir de toutes les origines, de tous les parfums et de toutes les saveurs. 

Rendez-vous Boulevard de Belleville
entre Ménilmontant et couronnes de 18h à 22h30.

Le lendemain et pour 3 jours, c’est dans le 3ème arrondissement que ça se passe. Au carreau du temple pour être exact. Ici aussi 2ème édition d’un événement récent : le street food temple. Encore plus ambitieux (car annuel), celui-ci proposera des expos de photographes gastronomiques, un concours pour élire le meilleur camion parmi les 20 déjà sélectionnés sur la base des 80 candidatures reçues et bien sûr, de quoi se dégrafer sa ceinture de quelques trous ! 

1200x465_streetfood

L’accent sera également mis sur la Corée qui fête 120 ans de relations avec la France et mon chouchou, Pierre-Sang Boyer, sera de la partie comme digne ambassadeur de cette cuisine qui, selon moi, est sérieusement en train de détrôner la japonaise. 

Il sera possible de travailler soi-même quelques produits avec les ateliers de sushis coréens, de pancakes au kimchi ou encore d’hotteok (crêpe fourrée sucrée). Et à l’extérieur, on nous promet une rue coréenne reconstituée (j’imagine le décor façon cinoche avec projos et actrices pomponnées à l’ancienne) où l’on trouvera des délicatesses grillées, frites et sautées. 

Oh la la je languis !!

Street food temple du 25 au 27 septembre,
4 rue Eugène Spuller – 75003

Publicités