Marre de ton quinoa ? Mange Tonkinois !

C’est au minimum la dixième fois que je visite la baie d’Halong et le billet me coûte la bagatelle de 1,80€. Je sens la jalousie poindre dans votre coeur à la lecture de ces lignes… Mais à moins que vous ne me croyiez fille de pilote ou mariée à un stewart, vous vous doutez bien que je ne parle pas de la superbe région du Vietnam.  

Point de mal de mer et nul besoin de gilet de sauvetage pour profiter du bon plan d’aujourd’hui. Un pass navigo suffit pour prendre place à bord de ce petit restaurant de quartier. Enfin petit, pas tout à fait : la salle isolée par un épais rideau rouge, peut recevoir une 50aine de personnes dans une ambiance feutrée.

La carte présente une bonne variété de plats à tout petits prix pour le quartier : 8,90€ le riz lok-lak, 8,90€ le Pho, 8,90 à 10€ le bobun pour ne citer que les traditionnels. Et parce qu’il est niché au coin d’une petite rue mal exposée, seule une clientèle d’habitués en profite. C’est d’ailleurs par l’entremise de connaisseurs que nous avons eu vent de ce petit bijou où nous sommes toujours reçus comme des princes. Dans un 18ème que je trouve personnellement très peu accueillant, la baie d’Halong est comme un refuge où le personnel me reconnaît et avec lequel je peux échanger autre chose que le contenu de la commande.

Mais ce que vous attendez c’est que je vous parle des plats, n’est-ce pas ?
Eh bien ils sont tout aussi accueillants que ceux qui les préparent : le pho sans tripes – adaptation au public oblige – vous réchauffe sans vous engraisser pendant les longues soirées d’hiver. J’aime son bouillon clair et sa viande savamment tranchée qui cuit sous mes yeux. Vous pouvez le sélectionner en 2 tailles ce qui permet, quand vous hésitez entre deux de vos favoris, d’en prendre un petit (pour 6,50€) et de lui adjoindre un magnifique lok-lak par exemple.

Ce dernier est définitivement mon plat préféré ici. La marinade de la viande est parfaite : la sauce d’huître et le sucre se contentent d’accompagner le bœuf sans en couvrir totalement sa saveur. 

FullSizeRender-10

La viande se révèle juteuse, d’une tendreté absolue et le riz sauté a la texture parfaite. Que vous le commandiez avec ou sans oeuf, je vous garantie que vous ne serez pas déçus. 

IMG_7156

——————– Le banh cuon, ravioli vietnamien à pâte de farine de riz et de tapioca ——————-

Les végétariens ne sont pas laissés pour compte avec des nems spécialement fabriqués à leur intention, du tofu sauté à la citronnelle, une soupe au tamarin, des nouilles sautées au légumes et j’en passe pour moins de 10€ également.

S’il vous reste de la place, ma recommandation va aux beignets de banane réalisés minute. Pâte croustillante et savoureuse, banane brûlante et moelleuse, je demanderais bien aux propriétaires d’ouvrir l’après-midi pour m’en régaler au goûter !

IMG_4572

Les traditionnelles banane au lait de coco et tapioca ne vous laisseront pas moins indifférents.

FullSizeRender-8

Pour leur mets, leur gentillesse ou leurs tarifs ultra compétitifs, vous aurez toujours une raison de faire un mini détour par la rue Joseph de Maistre !

Le midi, formules spéciales : Entrée + plat = 10,50€
Entrée + plat + dessert = 11,90€

La Baie d’halong
72 rue Joseph de Maistre
75018 Paris

Publicités